Projet de recherche “Les morts de la Retirada”

Touchant à des thématiques qui rejoignent celles du programme de recherche Transfunéraire, le projet de recherche mené par Bruno Bertherat et Isabelle Renaudet étudie les morts de la Retirada espagnole.

Abordant ce sujet dans une approche historique qui accorde une grande importance aux lieux, et notamment aux tombes, ce projet vise à éclairer une dimension peu étudiée de la Retirada, période pour laquelle on s’est beaucoup intéressé à l’errance, mais moins au décès. La recherche s’inscrit dans l’espace géographique des Pyrénées-Orientales et dans une période spécifique : celle qui s’étend entre janvier 1939, lorsque les réfugiés sont accueillis sur le territoire français, jusqu’au 1er janvier 1939, date d’entrée en guerre contre l’Allemagne.

Les images iconiques de la Retirada ne sont généralement pas associées à la mort, mais plutôt aux cortèges de dizaines de milliers d’Espagnols épuisés progressant sur les routes du sud de la France. Si la guerre d’Espagne est associée à la mort et aux massacres, la Retirada l’est plutôt à l’errance et au déracinement, qui sont d’autres formes de souffrance, reléguant la mort à un arrière-plan.

https://eua.hypotheses.org/5607

Plus d’information sur ce projet de recherche sur le blog Hypothèse des Éditions Universitaires d’Avignon:


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search