Parution : Anne Carol, “La mise en pièces de Gambetta. Autopsie d’un corps politique”

Le dernier ouvrage d’Anne Carol, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’UMR 7303 Telemme AMU-CNRS et membre du programme Transfunéraire est sorti en février 2022 aux éditions Jérôme Millon.

1ère de couverture de l’ouvrage La mise en pièces de Gambetta, autopsie d’un corps politique, A. Carol, éditions Jérôme Millon, 2022.

Pour le commander en ligne cliquez ici.

En avril 1909, le président de la République Armand Fallières doit inaugurer le monument que la ville de Nice a élevé à la mémoire d’un des fondateurs du régime : Léon Gambetta, inhumé dans le cimetière municipal. Un dépôt de gerbes sur la tombe est prévu. La municipalité décide pour l’occasion de transférer les restes du grand homme dans un tombeau plus monumental que la modeste concession familiale où il repose depuis 1883. Il faut donc l’exhumer.

C’est un corps incomplet, très mutilé qui s’offre aux yeux des assistants : un corps décapité et privé de son bras droit, mais aussi de son cœur et d’une partie de ses entrailles. Comment en est-on arrivé là ? Comment interpréter cette mise en pièces ? C’est à ces questions que cette nécrographie s’efforce de répondre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search