Compte rendu : Intervention de Luba Jurgenson au séminaire Anthropologie de la violence, de la mort et du deuil

Le lundi 19 septembre 2022, pour la séance inaugurale du séminaire Anthropologie de la violence, de la mort et du deuil de l’année 2022-2023 (programme), nous avons eu le plaisir d’accueillir Luba Jurgenson (Paris Sorbonne, EUR’Orbem) pour une présentation intitulée « Lieux hantés : traces des violences de masse dans le paysage » qui s’est poursuivie par des échanges avec les participantes et participants.

La présentation de Luba Jurgenson nous amène à nous interroger sur le lien entre paysage, violences de masse et mémoire. Partant des interrogations générées par son ressenti lorsqu’elle s’est rendue à la Kolyma pour faire l’expérience de ce lieu notamment décrit par Varlam Chalamov (se référer à Récits de la Kolyma), Luba Jurgenson revient sur le hiatus entre la dimension esthétique et la question éthique qui entourent certains paysages. Elle nous propose alors une réflexion stimulante sur ce qu’est, ce que comporte, ce que recouvre aussi parfois le paysage.

Pour revoir cette séance, cliquez ici.

Pour retrouver toutes les séances du séminaire ré-écoutable, cliquez ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search