Publication: “Controlling victims: forced exhumations in the Peruvian Andes”- D. Delacroix in Peacebuilding

Our colleague Dorothée Delacroix has published an article in the journal Peacebuilding entitled: Controlling victims: forced exhumations in the Peruvian Andes.

You can access the article on the Journal’s website:

Peacebuilding. Multidisciplinary research on international and local peace processes, peacemaking, mediation, peacekeeping, development, conflict, security and statebuilding.

Dorothée Delacroix, 2022, “Controlling victims: forced exhumations in the Peruvian Andes”, Peacebuilding, doi.org/10.1080/21647259.2022.2098453

Panel: “Fosas comunes y exhumaciones/Mass Graves and Exhumations”. INoGS 8th Global Conference – Mexico, 27-28/06/2022

La Octava Conferencia Global de la Red Internacional de Académicos del Genocidio (INoGS) Una noche de más de 500 años: Voz, Memoria y Dignidad en América latina” tendrá lugar en la ciudad de Mexico los días 27 y 28 de Junio del 2022 en el Museo Memoria y Tolerancia (Plaza Juárez, Centro Histórico).

Miembros del programa Transfunerario participarán en un panel titulado “Fosas comunes y exhumaciones” el lunes 27 de junio, 15:45 – 17:15.

El programa completo de la Conferencia está disponible aquí: https://inogs-conference2022.mx/program

The Eighth Global Conference of the International Network of Genocide Scholars (INoGS)A Night Longer than 500 Years: Voice, Memory and Dignity in Latin America” will take place in Mexico City on 27-28 June 2022 at the Museo Memoria y Tolerancia (Plaza Juárez, Centro Histórico).

Members of the Transfunerary programme will participate in a panel entitled “Mass Graves and Exhumations” on Monday 27 June, 15:45 – 17:15.

Full conference programme in english available here: https://inogs-conference2022.mx/program

Parution : Anne Carol, “La mise en pièces de Gambetta. Autopsie d’un corps politique”

Le dernier ouvrage d’Anne Carol, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’UMR 7303 Telemme AMU-CNRS et membre du programme Transfunéraire est sorti en février 2022 aux éditions Jérôme Millon.

1ère de couverture de l’ouvrage La mise en pièces de Gambetta, autopsie d’un corps politique, A. Carol, éditions Jérôme Millon, 2022.

Pour le commander en ligne cliquez ici.

En avril 1909, le président de la République Armand Fallières doit inaugurer le monument que la ville de Nice a élevé à la mémoire d’un des fondateurs du régime : Léon Gambetta, inhumé dans le cimetière municipal. Un dépôt de gerbes sur la tombe est prévu. La municipalité décide pour l’occasion de transférer les restes du grand homme dans un tombeau plus monumental que la modeste concession familiale où il repose depuis 1883. Il faut donc l’exhumer.

C’est un corps incomplet, très mutilé qui s’offre aux yeux des assistants : un corps décapité et privé de son bras droit, mais aussi de son cœur et d’une partie de ses entrailles. Comment en est-on arrivé là ? Comment interpréter cette mise en pièces ? C’est à ces questions que cette nécrographie s’efforce de répondre.

Publication: “L’État cannibale”. D. Delacroix dans Cultures&Conflits “Morts encombrants”.

Notre collègue Dorothée Delacroix a publié un article intitulé “L’État cannibale. Rumeurs de trafic d’os exhumés au Pérou” dans le dossier du dernier numéro de Cultures&Conflits, consacré aux “Morts encombrants”, coordonné par M. Jakšić et N. Fischer.

Le dossier Les morts encombrants du gouvernement. Politique des cadavres, Cultures & Conflits n°121, 2021 est accessible en ligne sur le site de la revue.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search