Mémoires de violences et de corps violentés en Amérique latine (Séminaire)

Séance exceptionnelle du séminaire d’anthropologie américaniste le Vendredi, 15 décembre 2023, de 09h30 à 12h30 à la Maison Suger16-18 rue Suger 75006 Paris

Accès possible à distance  (uniquement en suivi) en demandant le lien à  anathari@ehess.fr

MEMOIRES DE VIOLENCES ET DE CORPS VIOLENTES EN AMERIQUE LATINE

9h30-10h05 : Présentation de l’ouvrage de Dorothée Delacroix et Anne-Marie Losonczy (dir.), Le cadavre et ses avatars. Approches anthropologiques en contexte de sortie de violenceParis, Pétra, coll. « Le cadavre dans les génocides et les violences de masse », 2022.

Commenté par Anne-Yvonne Guillou (CNRS)

Le cadavre et ses avatars vise à éclairer la façon dont se recompose l’existence symbolique et matérielle des restes humains en contexte post-conflit. Le constat de la mobilité de ces restes au sein d’espace-temps multiples et celui de la variété des formes qui leur sont assignées (saints, âmes, fantômes, objets d’investigations médico-légales, déchets ou noms sans corps émergés des archives) invitent d’emblée à une approche comparative. Cet ouvrage propose donc de faire dialoguer des ethnographies de terrains latino-américains et européens, où les univers funéraires sont à chaque fois marqués par l’empreinte conjointe du christianisme et de pratiques coutumières. 

10h05-10h40 échanges

Pause

11h-11h35 : Présentation de l’ouvrage de Silvia Romio, Diana Gomez et Marco Tobón (eds), Más allá del conflicto armado. Memorias, cuerpos y violencias en Perú y ColombiaUniversidad de los Andes, IFEA, 2023.

Commenté par Valérie Robin (Université Paris Cité)

Este libro es hijo irremediable de su tiempo. Nace en respuesta a los hechos y vivencias atroces de los conflictos armados en Perú y Colombia que reclaman ser interrogados, narrados, discutidos y recordados. A pesar de las profundas diferencias que separan las experiencias de conflicto armado ocurridas en ambos países, es necesario establecer un diálogo entre los trabajos y los estudios de las memorias producidas en sus múltiples contextos locales. Por medio de los esfuerzos de diferentes disciplinas (historia, antropología y sociología), esta compilación permite visibilizar los múltiples aspectos comunes presentes en lo vivido, además de conocer la dimensión íntima de las personas que sufrieron las violencias, que muchas veces han logrado derivar de estas experiencias impulsos sociales y resistencias para recomponer el daño y sanar las heridas.

11h35-12h10 – échanges

12h10 – 12h30 débat général
Coordination:

  • Olivier Allard (EHESS / LAS)
  • Anath Ariel de Vidas (CNRS / CERMA-Mondes américains)
  • Isabelle Daillant (CNRS / EREA-LESC)
  • Andrea-Luz. Gutierrez-Choquevilca (EPHE / LAS)


Citer ce billet
Elisabeth Anstett (2023, 11 décembre). Mémoires de violences et de corps violentés en Amérique latine (Séminaire). Transfunéraire / Transfunerario. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/owf9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search