Colloque international: Les sociétés de l’Antiquité tardive face à la mort

Le programme Transfunéraire est partenaire du colloque international « Les sociétés de l’Antiquité tardive face à la mort – Nouvelles méthodes, nouvelles questions?« , organisé par Gaëlle Granier, Charlotte Boyer et Elisabeth Anstett, qui se tiendra à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix-en Provence, du 3 au 5 Novembre 2021.  

Vous trouverez le programme détaillé de cet évènement sur le site :  https://mortantiqutard.sciencesconf.org/ 

L’inscription à ces journées est gratuite mais obligatoire. N’oubliez pas de vous inscrire !


L’adresse des organisateurs de l’évènement: mortantiquitetardive@gmail.com

Panel Transfunéraire : « Multimedia Coverage of Collective Reburials in post-Genocide and Mass-Violence Contexts » – IAGS Conference – 19/07

Le programme de recherche Transfunéraire présentera un panel intitulé « Multimedia Coverage of Collective Reburials in post-Genocide and Mass-Violence Contexts » le 19 juillet 2021 lors de la Conférence de l’International Association of Genocide Scolars (IAGS).

La présentation du panel est consultable ici : Session C1 : 3. Monday 19 July 2021 – 5h30pm – 7pm

In his seminal article “From Tear to Pixel, Political Correctness and Digital Emotions in the Exhumations of Mass Graves from the Civil War” published in 2016, Spanish social anthropologist Francisco Ferrándiz has shown how the exhumations of victims of mass violence were subject to extensive sound and visual recordings that were immediately disseminated and worldwide broadcasted through traditional and digital media.

This immediate and global digitalization of a collective experience is affecting the short and long-term construction of social memory in contemporary societies affected by mass violence, “accelerating the memory-construction process and projecting it into the global arena”. Collective re-burials frequently organized as a follow-up of the exhumations carried-out in post-mass violence settings are subject to similar intense coverage and global broadcasting.

This panel (set up in the frame of the comparative research program Transfunerary aims at questioning the specificities and consequences of the reburial’s massive media coverage. What role do these funerary records play in the various resilience processes of post-conflict societies? What types of images and imagery are produced, shaped and put into circulation? What echoes do these images provoke in social life? These questions will be addressed on the basis of several fieldworks carried out by social anthropologists and psychologists in Europe and Latin America.

Contributions:

  • Elisabeth Anstett (CNRS, Transfunéraire). « Reality check. The media coverages of Great Purges victim’s reburial in nowadays post-soviet Russia and their effect »
  • Valérie Robin Azevdo (U-Paris, Transfunéraire). « Visual recordings and media coverage of controversial collective burials of the Peruvian internal armed conflict »
  • Clara Duterme (AMU, Transfunéraire). « The “Memoria Virtual” in Guatemala. The use of images to build and to disseminate the memory of victims »
  • Laura M. Panizo (CONICET, Transfunéraire). « The corporeality of the dead in the public arena: An analysis of two cases in the contexts of the Malvinas War victims in Argentina and the detained-disappeared in Chile »
  • Juan Pablo Aranguren (Universidad de los Andes, Transfunéraire). « Looking at the exhumation: ethical reflections on the image, privacy and about looking at the exhumations of Bojayá (Colombia) »

Journées d’études interdisciplinaires : « Des morts privés de funérailles », organisées par E. Anstett et A. Schmitt

Les journées d’études interdisciplinaires « Des morts privés de funérailles. De la préhistoire à nos jours » seront organisées à l’université Paul-Valéry à Montpellier, les 24 et 25 juin 2021.

La rencontre aura lieu uniquement en présentiel. Elle est organisée par Aurore Schmitt (CNRS, UMR 5140 Archéologies des sociétés méditerranéennes) et Elisabeth Anstett (CNRS, UMR 7268 Anthropologie bio-culturelle, droit, éthique et santé).

Colloque international : De la chair, des os, des idées : Le Cadavre, de la biologie à l’anthropologie, ouvrage de Louis-Vincent Thomas, 40 ans après.

Le colloque international « De la chair, des os, des idées: Le Cadavre, de la biologie à l’anthropologie, ouvrage de Louis-Vincent Thomas, 40 ans après se tiendra à la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme à Aix-en-Provence (5, rue du Château de l’horloge), les 09, 10 et 11 Juin 2021, en mode hybride.

Les 40 ans de l’ouvrage représentent en effet l’occasion d’interroger à nouveaux frais, et de façon critique, la portée de son contenu en replaçant le cadavre au centre des débats scientifiques qui se sont déployés au cours des dernières décennies. L’archéologie, l’histoire, la sociologie et l’anthropologie sociale ont investi la question de la mort sous cet angle, et de nombreux travaux nous offrent désormais la possibilité de nourrir un riche débat sur l’objet « cadavre ». 

Lors de l’inscription, gratuite mais obligatoire (atelier.mort@gmail.com), merci de préciser si vous souhaitez être présent (dans la mesure où les conditions sanitaires le permettront) ou si vous souhaitez suivre l’événement en visioconférence. Un lien de connexion vous sera alors transmis quelques jours avant.