Publication : « Sans sépulture : modalités et enjeux de la privation de funérailles de la Préhistoire à nos jours » (Schmitt & Anstett, 2023, éditions ArcheoPress).

L’ouvrage Sans sépulture : modalités et enjeux de la privation de funérailles de la Préhistoire à nos jours, dirigé par Aurore Schmitt et Elisabeth Anstett, est paru aux éditions ArcheoPress.

Il est disponible en format papier, mais également disponible gratuitement en format pdf en Open Access : cliquez ici

La préparation de cet ouvrage a bénéficié des soutiens du Labex Archimede et de l’UMR 7268 Ades.

De façon paradoxale, alors que le morcellement, la profanation ou l’abandon des dépouilles sont attestés dans de nombreux contextes archéologiques ou historiques, l’absence intentionnelle de rites funéraires n’a pas fait l’objet jusqu’à présent d’études systématiques ou comparatives d’envergure dans le champ des sciences sociales. Et au final, nous en savons donc encore bien peu sur ce qui conduit une société à priver ou dispenser intentionnellement un individu de traitement funéraire. Ainsi, les modalités de la privation de funérailles sont-elles toujours et partout les mêmes ? Ou bien varient-elles selon les contextes socio-historiques, en étant singulièrement reliées aux situations de crises ? Quels sont les différents enjeux qui président à la privation de traitement funéraire ? Plus généralement et de façon analytique, à partir de quels éléments factuels nous est-il possible d’identifier et de qualifier les situations de privation de rites funéraires ? Pour répondre à ce vaste ensemble de questions, nous avons rassemblé dans ce volume douze contributions d’archéologues, d’anthropologues et d’historiens, fruit d’un travail collectif mené lors de journées d’études qui se sont déroulées en 2021 et 2022 à Montpellier et à Marseille. Ces journées ont initié une dynamique interdisciplinaire et diachronique de réflexion, particulièrement riche et dense, sur la diversité des motivations qui conduisent à la privation intentionnelle de funérailles. Dans leur prolongement, ces douze chapitres invitent également à réfléchir sur le cheminement intellectuel qui permet à partir de données archéologiques, historiques ou ethnographiques, d’attester de l’absence de traitement funéraire, et sur les outils intellectuels et théoriques disponibles pour aborder la question de la privation de funérailles.

  • Préambule : Les morts sans funérailles, un pan de recherche encore inexploré – Élisabeth Anstett et Aurore Schmitt 
  • Des morts privés de funérailles : cadre général de réflexion – Bruno Boulestin 
  • Identifier des morts sans funérailles en contexte archéologique : des cas datés du Néolithique – Aurore Schmitt 
  • Le refus de sépultures paroissiales à Troyes aux XIVe-XVe siècles : la découverte d’un lieu d’inhumations de prisonniers – Cécile Paresys, Vincent Marchaisseau, Cédric Roms 
  • « Je te condamne toute vive a estre enfouye » : trois probables cas d’enfouissement vif à Orléans (XIIe et XIIIe siècle) – Laure Ziegler 
  • Des morts à évacuer : le cas des fœtus avortés et des nouveaux-nés handicapés (pays kabyè, Togo) – Marie Daugey 
  • Les refus de sépulture aux enfants non baptisés : un enjeu politique et religieux dans la France impériale – Vincent Gourdon et Nathalie Sage Pranchère 
  • La poubelle, le cimetière et l’état civil : Malaises et évolutions du droit français quant au traitement des embryons nés sans vie – Lisa Carayon 
  • Des morts privés de funérailles et des morts sans repos au Moyen Âge chez les Slaves orientaux – Enrique Santos Marinas 
  • Le meurtre du connétable d’Armagnac (12 juin 1418) : itinéraires parisiens d’un mort outragé au temps de la guerre civile – Myriam Gilet 
  • « On ne les enterrera point et ils seront comme du fumier sur la terre » (Jr 8, 2) : la privation de sépulture dans l’ancien Israël au Ier millénaire av. J.-C. – Piotr Kuberski 
  • Mourir en bord de mer : naufrages et inhumations des « corps noyez » sur les côtes du golfe du Lion au XVIIIe siècle – Léa Tavenne et Sébastien Berthaut-Clarac 
  • Une étude de cas ethnoarchéologique : le traitement des individus décédés de malemort dans les communautés animistes actuelles de l’île de Sumba (Indonésie) – Christian Jeunesse et Bruno Boulestin 
  • Des morts sans funérailles ni sépulture : premier bilan et perspectives – Aurore Schmitt et Élisabeth Anstett

Journées d’études interdisciplinaires : “Des morts privés de funérailles”, organisées par E. Anstett et A. Schmitt

Les journées d’études interdisciplinaires “Des morts privés de funérailles. De la préhistoire à nos jours” seront organisées à l’université Paul-Valéry à Montpellier, les 24 et 25 juin 2021.

La rencontre aura lieu uniquement en présentiel. Elle est organisée par Aurore Schmitt (CNRS, UMR 5140 Archéologies des sociétés méditerranéennes) et Elisabeth Anstett (CNRS, UMR 7268 Anthropologie bio-culturelle, droit, éthique et santé).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search