Vient de paraître: Des morts qui dérogent

Anne Carol, Isabelle Renaudet (dir.), Des morts qui dérogent. A l’écart des normes funéraires (XIXe-XXe siècles), Aix-en-Provence, PUP, 2023.

Les sociétés européennes ont construit, depuis le XIXe siècle, un régime funéraire qui a placé le corps au centre des soins que les vivants prodiguent aux morts et qui s’articule autour de la tombe et du cimetière. Il arrive pourtant que des corps se voient privés de ces soins ou que leur mise en œuvre soit perturbée, intentionnellement ou pas. Ce livre offre à travers quelques cas de figures exemplaires un panorama de ces morts qui dérogent à la norme funéraire.

Ces écarts à la norme peuvent procéder du statut marginal ou exceptionnel des morts : mort-nés, criminels exécutés, morts anonymes, icones politiques ; dans d’autres cas, ils peuvent découler des circonstances anomiques où la mort est survenue : temps de guerre, épidémies, catastrophes industrielles ou massacres ; l’a-normalité peut enfin se nicher au cœur des pratiques mêmes dont le corps est la cible : nécrophilie, crémation, exhumation, inhumation hors cimetière. 

Pour chacun de ces cas de figure, les textes réunis ici s’attacheront à montrer en quoi le processus funéraire est suspendu, dévoyé, dégradé voire subverti, et à évaluer l’impact de ces dissidences sur les sensibilités contemporaines ; mais aussi à repérer les efforts, même minimes, pour réparer, rétablir un semblant de normalité dans les funérailles, ainsi que d’identifier les acteurs impliqués dans les deux cas.

Auteurs : Bruno Bertherat, Régis Bertrand, Diego Carnevale, Anne Carol, Jean-Marc Dreyfus, Vincent Gourdon, Amandine Malivin, Isabelle Renaudet, Martin Robert, Odile Roynette, Nathalie Sage-Pranchère.

Table des matières : https://presses-universitaires.univ-amu.fr/sites/presses-universitaires.univ-amu.fr/files/p1_8/files//tdm_MORTSDEROGENT.pdf

Publication: Parution en ligne du numéro collectif Transfunéraire dans Death Studies

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication d’un numéro collectif publié par les membres du programme de recherche Transfunéraire dans la revue Death Studies.

Cette publication est déjà accessible en ligne, en pré-accès à la version papier.

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les articles qui la constituent:

Anne Carol (Telemme, Aix-Marseille Université)

Mass Death and Funerary Transition: The Meudon Railway Disaster (France, 1842)

Gaëlle Clavandier (Centre Max Weber, ADES)

From technical measures to moral obligations: The management and fate of fragmented human remains following disasters. The case of a plane crash in France in 2015

Elisabeth Anstett (CNRS, ADES, Aix-Marseille Université)

Never-ending funerals. Annual burials and reburials of victims of mass violence in present-day Bosnia and Herzegovina

José Pablo Baraybar (ICRC, Transregional Forensic Coordinator)  & Valérie Robin Azevedo (URMIS, Université de Paris Cité)

Peruvian thanatoscape and posthumous biographies of prisoners: dispersion and re-appropriation of undesirable corpses

Clara Duterme (LinCS, Université de Strasbourg)

The stories bones tell. Collaboration between forensic teams and victims’ relatives in the interpretation and ritual accompaniment of human remains in Guatemala

Juan Pablo Aranguren Romero (Universidad de los Andes)

The emotional management of death and absence by forensic anthropologists in Colombia and Peru

Laura M. Panizo (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas)

Grief, mourning, and the body: Ritual attention to the death of victims of the dictatorship in Chile

Galia Valtchinova (CAS, Université de Toulouse 2)

 A monument to not exhume: Silence, speech, and issues surrounding the mass grave of communist fighters at the Battle of Florina (1949), Northern Greece

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search