Entretien: “Crise sanitaire mondiale et transformation des pratiques funéraires en Europe”

Vous pouvez retrouver dans la Revista de direito de l’Univeristé de Brasilia (vol. 5, n°2, 2021), l’entretien réalisé par Simone Rodrigues Pinto (Université de Basília) et Valérie Robin Azevedo (Univ. de Paris) avec Gaëlle Clavandier, coordinatrice du programme de recherche Co-funéraire , ainsi que Philippe Charrier et Guillaume Rousset, membres de ce programme. L’entretien porte sur la question de la crise sanitaire mondiale et des transformations des pratiques funéraires en Europe.

L’objectif du programme Co-funéraire est de documenter le plus rapidement possible les dispositions proposées par les professionnels du monde funéraire au moment de la crise dans le respect des contraintes liées à la gestion des pandémie dans trois pays différents : la France, la Suisse et l’Italie. Il s’agit également d’évaluer l’impact (matériel et psychologique) de ces nouvelles procédures sur les personnes endeuillées et d’analyser au mieux l’inventivité dont elles font preuve face à cette situation singulière.

L’entretien (en français) est accessible en ligne. https://periodicos.unb.br/index.php/revistadedireitounb/article/view/39515/30772

Gaëlle Clavandier dans l’émission Vox Pop : “deuil, quelle place dans nos vies ?”

L’émission Vox PopLes débats qui agitent l’Europe, diffusée par Arte, a consacré un épisode à la question du deuil et de ses bouleversements liés à la crise du Covid-19, avec comme invités Gaëlle Clavandier et Anette Kersting.

Les transformations des pratiques de deuil, l’abandon des délais légaux d’inhumation ou de crémation et la diversité des expériences vécues dans les pays d’Europe au moment de la crise sanitaire sont parmi les sujets abordés.

Vous pouvez regarder l’émission sur le site de Arte.tv :

Vox Pop 31/10/2021 – Deuil: quelle place dans nos vies ? Arte

Publication: Les technologies numériques et la mort (Frontières)

Le dernier numéro de la revue Frontières (vol. 32 n°2, 2021), sous la direction de M. Boukala, H. Bourdeloie et G. Labescat est consacré aux technologies numériques et à la mort.

Disponible en ligne sur erudit.org et en format papier, ce numéro est organisé autour de quatre axes thématiques:

  • Du renouveau des rites funéraires à l’ère du numérique
  • Re-liaisons entre les personnes survivantes, les morts et les mortes
  • Mort mise en scène et données massives
  • Des enjeux transhumanistes

Vous pouvez y retrouver un article de notre collègue Gaëlle Clavandier et Philippe Charrier : “Les supports numériques comme amplificateurs de norme dans le processus de reconnaissance des décès périnataux”.