Terrains

L’objectif général de notre programme est de parvenir à comprendre les modalités les plus contemporaines du fait funéraire en situation de crise, de repérer d’éventuels processus de transfert qui pourraient avoir (eu) lieu entre différents cas, et de signaler les singularités persistantes ou l’apparition de potentiels points de ruptures et effets de seuil.

Nous proposons pour cela de documenter des rituels collectifs de ré-inhumation qui ont lieu (ou ont eu récemment lieu) sur différents terrains d’Europe et d’Amérique Latine:

  • En Europe, à l’Est: la Pologne pour les ré-inhumations liées à l’Holocauste, la Bosnie pour les ré-inhumations liées à la guerre de Yougoslavie, et la Bulgarie pour les ré-inhumations liées aux violences politiques de la période socialiste) et au sud (l’Espagne pour les ré-inhumation liées à la guerre civile, Chypre pour les ré-inhumations liées à la guerre de 1974) de l’Europe.

Nos terrains nous donnent accès à des environnements rituels durablement empreints des grands monothéismes (chrétientés orientales et occidentales, judaïsme, islam) et qu’ils sont semblablement marqués par des violences d’une extrême intensité. En savoir plus sur nos terrains européens d’enquête ici.

  • Les terrains latino-américains pour leur part sont situés en Amérique nord-centrale (le Mexique avec les inhumations des corps mutilés de la « guerre contre le narcotrafic » et le Guatemala pour les ré-inhumations relatives au génocide maya) ainsi qu’en Amérique du Sud (le Pérou pour les funérailles des victimes exhumées de la guerre avec le Sentier lumineux, la Colombie pour les enterrements du conflit armé et l’Argentine pour les inhumations des corps des disparus de la dictature militaire).

Ces terrains latino-américains partagent une histoire marquée par les luttes armées et par des procédures rituelles et symboliques inscrites dans un univers syncrétique mobilisant religions autochtones, catholicisme et protestantisme. En savoir plus sur nos terrains latino-américains d’enquête ici.

Les enquêtes ethnographiques de terrain font l’objet de comptes rendus, dont certains sont rendu disponibles sur ce blog.

Lire le compte-rendu de l’enquête de terrain menée par Galia Valtchinova en Grèce et Bulgarie en 2020 ici.