Amérique latine

Argentine

Photo L. M. Panizo. 2015. Buenos Aires

Les croix proviennent du cimetière de Darwin, Isla Soledad, où elles ont été remplacées par des croix plus résistantes.

Elles sont ici utilisées dans l’exposition itinérante « Islas de la memoria » (îles de la mémoire), organisée par la Commission des Familles des soldats tombés dans la guerre des Malouines et des Iles de l’Atlantique Sud.

Chili

Photo L. M. Panizo. 2019. Santiago.

Restitution de corps aux parents de Celedonio Sepúlveda, Détenu-Disparu sous la dictature de Pinochet au Chili.

La remise du corps a été réalisée par le Service Médico-Légal de la Ville de Santiago du Chili.

Colombie

Photo JP. Aranguren. Colombie.

Chapelle commémorative dans la ville de Quibdó, dédiée aux victimes du massacre de Bojayá, qui a eu lieu en 2002. En 2017, les corps des victimes ont été exhumés afin de réaliser l’identification complète (identificación plena) de leurs restes, qui n’avait pas été fournie aux familles auparavant. Finalement, en 2019, les corps sont revenus à Bojayá, où ils ont été à nouveau inhumés dans un mausolée.

Guatemala

Photo C. Duterme. 2018. Nebaj.

Dans le cimetière de Nebaj (région Ixil, au Guatemala), ce monument contient les corps des victimes du massacre de Xecax, commis par l’armée en 1982.

L’exhumation a été réalisée par la Fondation d’Anthropologie Légiste du Guatemala en 2010. Seules 8 victimes sur les 31 ont pu être identifiées individuellement. Les victimes ont été collectivement ré-inhumées en 2014, quelques mois après l’annulation de la condamnation pour génocide du général Ríos Montt, à la tête de l’Etat en 1982. Durant les fêtes des morts, les caveaux anonymes qui portent les numéros de cas sont fleuris par les familles locales.

Pérou

Photo V. Robin Azevedo. 2016. Ayacucho.

Veillée funéraire des corps exhumés de l’époque du conflit armé entre l’État et le Sentier Lumineux, communauté paysanne d’Aranhuay, Andes d’Ayacucho.